Ils Chantent Elles

ilschantentelles

Info

Coming soon.

Buy Online

Itunes
Archambault

Click on a title to see the lyrics of the song.

  • 01. L’hymne à l’amour

    Le ciel bleu sur nous peut s’effondrer
    Et la terre peut bien s’écrouler
    Peu m’importe si tu m’aimes
    Je me fous du monde entier
    Tant qu’l’amour inond’ra mes matins
    Que mon corps frémira sous tes mains
    Peu m’importe les problèmes
    Mon amour puisque tu m’aimes

    J’irais jusqu’au bout du monde
    Je me ferais teindre en blonde
    Si tu me le demandais
    J’irais décrocher la lune
    J’irais voler la fortune
    Si tu me le demandais
    Je renierais ma patrie
    Je renierais mes amis
    Si tu me le demandais
    On peut bien rire de moi
    Je ferais n’importe quoi
    Si tu me le demandais

    Si un jour la vie t’arrache à moi
    Si tu meurs que tu sois loin de moi
    Peu m’importe si tu m’aimes
    Car moi je mourrais aussi
    Nous aurons pour nous l’éternité
    Dans le bleu de toute l’immensité
    Dans le ciel plus de problèmes
    Dieu réunit ceux qui s’aiment

    Dieu réunit ceux qui s’aiment

  • 02. Dans chacun de mes silences

    Dans chacun de mes silences
    Il y a les secrets de mon enfance
    Un amât de peine et de joie
    Au fond de moi

    Dans chacun de mes silences
    Je mets mon coeur à l’abri
    Pendant que le monde fait du bruit
    Moi je pense…

    Et je pense que j’aimerais tellement être à toi
    Et je pense à toi
    Et je pense sans rien brusquer, sans déranger
    Et je pense à toi

    Dans chacun de mes silences
    Il y a ma paix et ma violence
    Il y a tout ce qu’il y a de trop gros pour des mots

    Dans chacun de mes silences
    Il y a ma musique et ma danse
    Il y a mon cri dans la soie
    Juste pour toi

    Et je pense à la douce mélodie de ta voix
    Et je pense à toi
    Et je pense sans rien brusquer, sans déranger
    Et je pense à toi

    Et je pense que j’aimerais tellement être à toi
    Et je pense à toi

    Et je pense que j’aimerais tellement être à toi

    Et je pense à toi
    Et je pense sans rien brusquer, sans déranger
    Et je pense à toi

    Dans chacun de mes silences
    Il y a ma peur de te parler
    Et que ma vie perde son sens à jamais

  • 03. Je n’ai que mon âme

    Puisqu’il faut dire, puisqu’il faut parler de soi
    Puisque ton cœur ne brûle plus comme autrefois
    Même si l’amour, je crois, ne se dit pas
    Mais puisqu’il faut parler alors écoute-moi

    Mais je n’ai que mon âme
    Pour te parler de moi
    Oh juste mon âme
    Mon âme et ma voix
    Si fragiles flammes
    Au bout de mes doigts
    Dérisoires armes
    Pour parler de moi

    Même si tu dis que je fais partie de toi
    Que notre histoire nous suivra pas à pas
    Je sais tellement que l’amour a ses lois
    S’il faut le sauver alors écoute-moi

    Mais je n’ai que mon âme
    Pour te parler de moi
    Oh juste mon âme
    Mon âme et ma voix
    Et mon corps qui s’enflamme
    Au son de ta voix
    Tu es une femme

    Et je t’aime tout bas

    Mais que Dieu me damne
    Si j’oublie ma voie
    Que la vie me condamne
    Si tu n’es plus ma loi
    Et s’éteint cette flamme
    Qui brûle pour toi
    Je n’ai que mon âme
    Pour parler de moi
    Je n’ai que mon âme
    Pour parler de moi

  • 04. Un ange qui passe

    Tu jures de rester sage
    Tu jures de rester forte
    De rester avec l’image
    De Dieu qui a tort

    Ce soir le ventre vide
    Tu cacheras tes larmes
    Ta mère, ton amour, ton guide
    Cette nuit jettera les armes

    Tu chasses les anges qui passent
    C’est la peur du silence
    Cette nuit la vie t’a repris
    La meilleure des amies

    Une photo en souvenir
    Une larme, un soupir
    De cette nuit qui s’achève
    Elle te rejoint dans tes rêves

    Elle dit qu’il est trop tard
    Elle ne parle qu’au passé
    Son corps implore la mort
    Elle ne peut plus respirer

    Tu lui as fermé les yeux
    Ton ventre s’est rempli de feu
    La rage, la peine et l’amour
    Ont régné aux alentours

    Tu chasses les anges qui passent
    C’est la peur du silence
    Cette nuit la vie t’a repris
    La meilleure des amies

    Une photo en souvenir
    Une larme, un soupir
    De cette nuit qui s’achève
    Elle te rejoint dans tes rêves

    Oh oh oh oh oh oh oh…

    Tu chasses les anges qui passent
    C’est la peur du silence
    Cette nuit la vie t’a repris
    La meilleure des amies

    Une photo en souvenir
    Une larme, un soupir
    De cette nuit qui s’achève
    Elle te rejoint dans tes rêves

  • 05. Je t’aime

    D’accord, il existait
    D’autres façons de se quitter
    Quelques éclats de verre
    Auraient peut-être pu nous aider
    Dans ce silence amer
    J’ai décidé de pardonner
    Les erreurs qu’on peut faire
    À trop s’aimer
    D’accord l’enfant en moi
    Souvent te réclamait
    Presque comme une mère
    Tu me bordais, me protégeais
    Je t’ai volé ce sang
    Qu’on aurait pas dû partager
    À bout de mots, de rêves
    Je vais crier

    Je t’aime, Je t’aime
    Comme un fou, comme un soldat
    Comme une star de cinéma
    Je t’aime, je t’aime
    Comme un loup, comme un roi
    Comme une femme que je ne suis pas
    Tu vois, je t’aime comme ça

    D’accord, je t’ai confié
    Tous mes sourires, tous mes secrets
    Même ceux, dont seul un frère
    Est le gardien inavoué
    Dans cette maison de pierre
    Satan nous regardait danser
    J’ai tant voulu la guerre
    De corps qui se faisaient la paix

    Je t’aime, Je t’aime
    Comme un fou comme un soldat
    Comme une star de cinéma
    Je t’aime, je t’aime
    Comme un loup, comme un roi
    Comme une femme que je ne suis pas
    Tu vois, je t’aime comme ça
    Tu vois, je t’aime comme ça

    Je t’aime, Je t’aime
    Comme un fou comme un soldat
    Comme une star de cinéma
    Je t’aime, je t’aime
    Comme un loup, comme un roi
    Comme une femme que je ne suis pas
    Tu vois, je t’aime comme ça

  • 06. Comment je te dirais

    Parfois je me demande…moi si j’étais poète
    Comment je te dirais tout cet amour que j’ai
    Que je t’ai dans le cœur, que je t’ai dans la tête
    Que j’aurai toujours peur de te voir t’en aller

    Comment je te dirais sans que mes yeux s’inondent
    Que tu es le début et puis la fin du monde

    Comment, comment, comment
    Je te dirais
    Tout cet amour que j’ai en moi
    Comment, comment, comment
    Je te dirais…
    Tout cet amour que j’ai pour toi

    Comment je te dirais que l’espoir n’est pas mort
    Et pour qu’il brûle encore tous les jours de ta vie
    Je te garde à l’abri des pluies de météores
    Comment je te dirais, c’est pour toi que je vis

    Que j’ai besoin de toi, de toi pour continuer
    Que dans ton cœur qui bat…j’entends l’éternité

    Comment, comment, comment
    Je te dirais
    Tout cet amour que j’ai en moi
    Comment, comment, comment
    Je te dirais…
    Tout cet amour que j’ai pour toi

    Toi tu es le départ, la route et l’arrivée
    Et toujours quelque part au bout de mes pensées

    Refrain

  • 07. Vole

    Vole vole petite aile
    Ma douce, mon hirondelle
    Va t’en loin, va t’en sereine
    Qu’ici rien ne te retienne

    Rejoins le ciel et l’éther
    Laisse-nous laisse la terre
    Quitte manteau de misère
    Change d’univers

    Vole vole petite soeur
    Vole mon ange, ma douleur
    Quitte ton corps et nous laisse
    Qu’enfin ta souffrance cesse

    Va rejoindre l’autre rive
    Celle des fleurs et des rires
    Celle que tu voulais tant
    Ta vie d’enfant

    Vole vole mon amour
    Puisque le nôtre est trop lourd
    Puisque rien ne te soulage
    Vole à ton dernier voyage
    Lâche tes heures épuisées
    Vole, tu l’as pas volé
    Deviens souffle, sois colombe
    Pour t’envoler

    Vole, vole petite flamme
    Vole mon ange, mon âme
    Quitte ta peau de misère

    Va retrouver la lumière

  • 08. On a beau

    On a beau l’aimer plus que tout
    En devenir fou
    Lui laisser l’avantage
    Repasser mille fois l’éponge
    Sur ses mensonges

    On a beau offrir un présent
    Se permettre un enfant
    Qui nous rappelle son visage
    On ne change pas les autres
    À force de les aimer

    On a beau détourner son chemin
    Si l’être qu’on aime
    N’est pas le sien
    Je doute fort que ce magique amour éternel
    Survive à son adolescence rebelle
    Si celui qu’on adore
    Demande trop d’effort

    On a beau ranimer le feu
    Qu’il soit chaud
    L’arroser s’il l’est trop
    On ne change pas les autres
    À force de les aimer

    On a beau détourner son chemin
    Si l’être qu’on aime
    N’est pas le sien
    Je doute fort que ce magique amour éternel
    Survive à son adolescence rebelle
    Si celui qu’on adore
    Demande trop d’effort

    Ceux qui s’aiment d’un amour naturel
    Survivent à leur adolescence rebelle
    Qui a dit quand amour
    On souffre toujours
    Qui a dit que je verserai
    Ma dernière larme
    Avant de rendre les armes

  • 09. Je ne suis qu’une chanson

    Ce soir je ne me suis pas épargné
    Toute ma vie j’l’ai raconté
    Comme si ça ne se voyait pas
    Que la pudeur en moi n’existe pas

    Ce soir au rythme de mes fantaisies
    J’vous ai fait partager ma vie
    En rêve ou en réalité
    Ça n’en demeure pas moins la vérité

    Mais moi je ne suis qu’une chanson
    Je ris, je pleure à la moindre émotion
    Avec mes larmes ou mon rire dans les yeux
    J’vous ai fait l’amour de mon mieux

    Mais moi je ne suis qu’une chanson
    Ni plus ni moins qu’un élan de passion
    Appelez-moi marchand d’illusions
    Je donne l’amour comme on donne la raison

    Ce soir je n’ai rien voulu vous cacher
    Pas un secret j’ai su garder
    Comme si ça ne se voyait pas
    Que j’avais besoin de parler de moi

    Ce soir je ne me suis pas retenue
    Je me suis montrée presque nu
    Sur une scène trop éclairée
    J’aurais du mal à me sauver de moi

    Mais moi je ne suis qu’une chanson
    Je ris, je pleure à la moindre émotion
    Avec mes larmes ou mon rire dans les yeux
    J’vous ai fait l’amour de mon mieux

    Mais moi je ne suis qu’une chanson
    Ni plus ni moins qu’un élan de passion
    Appelez-moi marchand d’illusions
    Je donne l’amour comme on donne la raison

    Mais moi je ne suis qu’une chanson

  • 10. Tous les cris les sos

    Comme un fou va jeter à la mer
    Des bouteilles vides et puis espère
    Qu’on pourra lire à travers
    S.O.S. écrit avec de l’air
    Pour te dire que je me sens seul
    Je dessine à l’encre vide
    Un désert

    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m’entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j’envoie

    Difficile d’appeler au secours
    Quand tant de drames nous oppressent
    Et les larmes nouées de stress
    Étouffent un peu plus les cris d’amour
    De ceux qui sont dans la faiblesse
    Et dans un dernier espoir
    Disparaissent

    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m’entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j’envoie

    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs
    Dans l’eau laissent une trace
    Dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent
    Mais les vagues les ramènent
    En pierres d’étoile sur les rochers

    Et j’ai ramassé les bouts de verre
    J’ai recollé tous les morceaux
    Tout était clair comme de l’eau
    Contre le passé y a rien à faire
    Il faudrait changer les héros
    Dans un monde où le plus beau
    Reste à faire

    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m’entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j’envoie

    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs
    Dans l’eau laissent une trace
    Dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent
    Mais les vagues les ramènent
    En pierres d’étoiles sur les rocher

Meilleurs Voeux

LIVE

Ils Chantent Elles

Noël

Au nom des hommes

Tocadéo